Medusa Fanzine N°25 & Vidéotopsie N°14 (France)

« Il faut que l’homme libre prenne quelquefois la liberté d’être esclave ». En moi résonnent ces mots de Jules Renard alors que j’apprends que le staff Chez Roubi’s kiffe grave les petites blondes à gros seins. J’ai vérifié, rigueur journalistique oblige, il s’avère que le sondage effectué auprès de mes collaborateurs sous l’intitulé « Est-ce que tu kiffes grave les petites blondes à gros seins ? » est sans appel : 100% des personnes interrogées ont répondu catégoriquement, définitivement : affirmativement. C’est pas de pot. D’autant moins qu’à la question : « Pourriez-vous envisager une relation physique sexuée avec une grande brune exotique prônant les bienfaits de l’amour libre aux masses prolétariennes ? « , 95%  des Roubisiens ont répondu « Non, c’est contre nature ! » et 5% sont sans opinions mais ont un a priori défavorable. Quand à Victor Sjöström et Gustaf Molander, ils arrivent largement en tête de liste des réalisateurs préférés de la rédaction. Comment voulez-vous garder un semblant de crédibilité après un coup pareil ?! … Bien sûr, ceci tend à prouver que ce carcan Gemserophile imposé nous est parfois pénible … Que nous aspirons à une certaine diversité thématique, impensable en ces pages … Un exemple, au hasard : Il y a quelques mois de cela, Les éditions Euryale éditaient l’excellent bouquin de Didier Lefèvre : « Le Gros ». A-t-on ne serait-ce qu’annoncé la sortie de ce livre ? Il nous tenait pourtant à cœur de l’évoquer … En revanche, le nouveau Medusa Fanzine, ça, on peut en parler. Et ça tombe bien car pour leur 25eme anniversaire, les gars Medusa ont sorti la sulfateuse ! Disponible en version couleur ou tradi, ce MF25 est à ce point bourré ras la gueule d’interviews, de chroniques, de décorticages et d’analyses de films que nous l’abordons de plus en plus au fil des ans comme une sorte de Pléiade du Bis, dans laquelle nous piocherons cette fois-ci, en vrac et en particulier : Les entretiens avec Jean Rollin, Luigi Cozzi, John Landis et Eugenio Martin, l’étude sur la récurrente présence de l’échelle dans la sexy comédie allemande, le dossier sur « Le maître des illusions » de Clive Barker et son brasero Famke Jansenn (C’est Ta,Ta,Ta,Ta !), ces trois pages « Maniac VS Maniac » ainsi que l’inévitable chronique de « Viol sous les Tropiques » au sujet duquel on continue à se demander dans quelle scène peut bien apparaître Dirce Funari pour qu’elle soit constamment créditée comme participant à la chose. Bref ! diversité, éclectisme, amour : Amen ! A ce propos … Le comité de rédaction insiste lourdement pour que j’évoque le dossier « Linda Blair dans l’enfer du Bis ! » du nouveau Vidéotopsie. J’ai beau objecter que malgré la remarquable qualité de ce fanzine (son meilleur numéro ?), malgré ses vingt passionnantes pages sur Jack Starrett (Course contre l’enfer, Cleopatra Jones : Ndlr), son interview de l’adorable Lone Fleming et la dissection hallucinatoire de la collection Gore qui n’en fini pas, ce satané Vidéotopsie N°14 ne suit en rien notre fil rouge éditorial ; les lascars n’en démordent pas : « Page 73, la séquence zoophile dans Black Emanuelle en Amérique ! C’est nous, ça ! » C’est vrai. Quel con, ce Jules Renard …
*

Commandes :

– Vidéotopsie N°14 –
(78 pages – couvertures couleur)
David Didelot – 9, rue Maryse Bastié, 52 000 Chaumont (France)
Paiement par chèque à l’ordre de David Didelot ou via Paypal :
http://videotopsie.blogspot.fr/

– MEDUSA Fanzine N°25 –
(160 pages – couvertures couleur – double édition / couleur & N&B)
Didier Lefèvre – 4 rue de la rotonde, 62217 Achicourt (France)
Paiement par chèque à l’ordre de Didier Lefèvre ou via Paypal :
http://lapetiteboutiquedemedusa.tictail.com/